Les porte-parole de Léonard : Onanisme et Catéchisme

Air : "La bonne du curé" (Annie Cordy)
Paroles : Guilde Polytechnique

Suis moi viens
Dans un coin

Feu ma pôv mère
Qu’est au cim’tière
M’a dit tu fera curé
Au séminaire
Rien que prière
Les filles on peut oublier
Le diocèse
Et Benoit XVI
Nous empêchent de baiser

La vie est dure
Quand on a que l’poignet

Mais quand en poste
Entouré d’gosses
Je veux me soulager
J’offr’ ma tisane
Sous ma soutane
A leurs gorg's assoiffés
Une clotte de beurre
Pour l’enfant d’chœur
Derrière la sacristie
Benoit me pardonne
Je n’serai pas puni

Suce moi bien
dans un coin

Ces gueules d’anges
Quand ça m’démange
J’aime les traumatiser
« Ce s’ra l’enfer(e)
Au presbytère
Si tu te mets à cafter »
L’cruciféraire
Dans son derrière
J’aime à l’entendre crier

Quand c’est bien dur
Ca peut se déchirer

Et quand en poste
Entouré d’gosses
Je veux me soulager
J’offr’ ma tisane
Sous ma soutane
A leurs gorg's assoiffés
Une clotte de beurre
Pour l’enfant d’chœur
Derrière la sacristie
Benoit me pardonne
Je n’serai pas puni

Ca n’va nin
Trop d’temoins

Après la quête
Viennent les enquêtes
Je commence à m’inquiéter
J’évite la prise.
Dans notre Eglise
Suffit de se faire muter
Près d’l’abbaye
J’vais voir les filles
Du couvent Saint’-Dorothée

Dans leur con pur(e)
Je m’en vais décharger

Mainten’ant en poste
Les minces les grosses
Me les suis toutes tapées
J’offr’ ma tisane
Sous ma soutane
A leurs gorges assoiffées
« Une motte de beurre ?
Mère supérieure ? »
Derrière la sacristie
Benoit me pardonne
Je n’serai pas puni

Lalala…
Benoit me pardonne
Je n’serai pas puni