Guilde Polytechnique : Bois-la (ou histoire d’une bière)

Air : inspiré de "Dis moi" (BB Brunes)

Je traine dans le cercle et person’ ne veux de moi
J'pétille plus d'puis longtemps, je suis complètement à plat
Tout le monde me refuse disant c'est pas à moi
Oui mais si je ne m'abuse, délègu', j'étais pour toi

Bois-moi!
Que tu affones ou pas.
Bois-moi!
Glou glou
Bois moi
Les brunes, les blondes t'aime ça
Sur le comptoir du bar, mon gars,
Ne m'abandonne pas

Il se fout gueule en terre il n’a pas vraiment le choix
Dans ma canette en fer je lui tends mes petits bras
Je suis coupée à l’eau et peut-être au caca
Oh Bleu ! Approche un peu je serai ta Cara.

Bois-moi!
Que tu affones ou pas.
Bois-moi!
Glou glou
Bois moi
Les brunes, les blondes t'aime ça
Par le nez, par la bouche, mon gars,
Je repas’rai par là

Tout au fond du cafe ses yeux vitreux me voient
Il a cinquante huit piges et doucement il me boit
La lueur des bulles qui dansent, lui donne un peu de joie
Quarante deux ans qu'il boit, voila cirrhose pour toi

Bois-moi!
Que tu affones ou pas.
Bois-moi!
Glou glou
Bois-moi
Les brunes, les blondes t'aime ça
Dans le Gauguin là-bas, mon gars,
Les vieux toujours ça boit

Volant dedans la Jefke, je me demande pourquoi
Ils ne vident pas leurs verres mais ils en boivent des tas
Ils font des d'mis affonds, ils ne savent faire que ca
Et comme toujours t'inquiètes, je retomberai sur toi

Bois-moi!
Que tu affones ou pas.
Bois-moi!
Glou glou
Bois moi
Les brunes, les blondes t'aime ça
Vas donc chercher ton verre mon gars
Porte le aux lèvres et…
Bois-moi!
Que tu affones ou pas.
Bois-moi!
Glou glou
Bois-moi
Les brunes, les blondes t'aime ça
Bois donc ta choppe d'un coup mon gars
L'affond, il n'y a que ça.