La prospère jeunesse de Raoul : Le pot des Vieux Cons

Air: "La Manifestation" (Les Cow-boy Fringants)

Y a ceux qui finissent bourgeois
Mais qui refusent de terminer là
Comme des gros guindailleurs qu'ils sont
Drogués au Bierathlon
Ils ressortent leur penne du placard
En écrasant deux trois cafards,
Venus profiter d'la lingerie
Imprégnée de vomi

Ces vieilles reliques du passé
Qu'ils chérissent comme au premier jour
Dont la taille n'est plus adaptée
D'puis qu'leur ventre a doublé d'pourtour
Ils vont d'nouveau les exhiber
Comme des coqu'lets de basse cour
Ce soir ils délaissent Même
Elle attendra pour qu'on la bourre

Refrain : Ce soir, c'est le pot des vieux cons
C't' une affaire de tradition
Une plume dans le cul
Et l'avant bras sur le comptoir
Ils sont partis pour couler l'bar

On voit le taulier qui bleuit
Le zinc du comptoir qui rougeoie
Ce soir, c'est guindailles et folies
Le fût n's'en r'mettra pas
Les chants fusent dans tous les sens
Les couilles valdinguent dans la bière
Avant d'y plomber sa semence
Au voisin il file son verre

Il s'la coltinera en à fond
Et la rotera comme un pourceau
Il s'en fout, d'passer pour un con
Aux yeux des clients du bistrot
Car ce soir, c'est lui le roi
C'est le pro qui assure l'ambiance
Jusqu'à l'aube il chantera
Faut qu'ça ripaille dans tous les sens.

Refrain

C'est alors qu'l'ambiance dégénère
Lorsque débarque un comitard
Qui s'imagine pouvoir refaire
La guindaille et l'histoire
En guise d'entrée en matières
On lui explique l'a fond tchou-tchou
Il croyait maîtriser la bière
Il dégueulera le tout

Au bénéf du jouvenceau
Il s'ra r'parti de bon matin
Tandis que le fieffé poivrot
A pris congé pour le lend'main
C'est qu'il lui faudra s'remettre
De cett' nuit d'orgie et d'ivresse
A côté d'Bobonne dans le lit
Son foie criant tout' sa détresse

Refrain (bis) : C'était le pot des vieux cons
Une affaire de tradition
La tête dans le cul
Et l'aspirine en perfusion
II a ruiné le stock de fût