Guilde Polytechnique : Il y a des guindailles dans la ville

Air : "Zombie Jamboree"

Il y a des guindailles dans la ville,
Le soleil tombe voici la nuit.
Il y a des guindailles dans la ville,
Enfin le bourgeois rentre chez lui.

Dans son petit kot après les cours,
L'étudiant fébrilement change de peau.
Ce soir vers la fête il s'encourt,
Oublier les profs, revivre à nouveau.

Refrain :
Ouh, mais en attendant
Quoi qu'on fasse, où qu'on aille,
La nuit dans les cercles, les cafés, on se faufile
Quoi qu'on fasse, où qu'on aille,
Il y a des guindailles dans la ville

Après l'TD, près du cimetière,
Le vrai student poursuit sa nuit.
Après l'TD, près du cimetière,
Le vrai student devient Zombie.

Pennes et calottes sont en transe,
Toutes leurs étoiles brillent dans le noir,
Pour les zombies, pas de différence,
La nuit, la ville est en leur pouvoir.

Refrain (bis)

Une fois par an, le 20 novembre,
Les zombies sortent en pleine lumière,
Une fois par an, le 20 novembre,
Blafards, bruyants, puants et fiers.

La guindaille n'a pas bonne presse,
Mais on s'amuse toujours autant.
Si le bourgeois serre les fesses,
C'est qu'il regrette le bon vieux temps.

Refrain (bis)