Bandaleo : Jefke le ramoneur

Air : "Bare necessity" (Jungle's Book)

Je suis Jefke le ramoneur
Pour vous de service à toute heure
Je frotte, j'astique tout de haut en bas
Car j'avoue, rien ne me fait peur
Je peux même jouer au docteur
Aucun conduit ne me résistera

Y en a certaines, de grandes bouchées
J'en connais même des p'tites trouées
Mais peu importe leur état
Je ferai tout de mes dix doigts
Du décrassage au rembourrage
Moi j'élargis tout les passages
Car j'ai du doigté

De tous les ramoneurs,
C'est Jefke le meilleur
Oui le meilleur !

Il faut voir Jefke au travail
Pour les yeux c'est un vrai régal
Je vais, je viens, je ne m'en lasse pas
Lorsqu' enfin fini mon labeur
Après tant d'efforts, de sueur
J' veux déjà la suivante, je n' pense qu'à ça

Y en qui disent :" C'est ambigu "
Que limer ainsi, c'est défendu
Que c'est vraiment pas très moral
Que je devrais changer d' travail
Mais ramoner c'est mon métier
Et toutes les filles du quartier
Peuvent en témoigner

Il faut dire que des cheminées
J'en ai connu de très usées
Et des neuves n'ayant jamais tirées
Où il faut être très adroit
L'orifice étant fort étroit
L'essentiel est de bien l'inaugurer

J'ai connu bien sûr d'autres tunnels
Dont le tirage est moins naturel
Qui pourtant quand on les astique
Donnent parfois des couleurs comiques
Quel plaisir de passer par là
Surtout à l'heure du repas
Je n' résiste pas

La la la la lalala …