Léonard et ses lascars : Parcours Santé

Air : "La fleur aux dents" (Joe Dassin)

Tout frais sorti d'l'athénée,
A l'unif j'ai débarqué.
J'ai vu des filles partout
Des petits trous
Qui n'attendaient que moi
Tout excité
Je me suis précipité
Mais on m'a dit: "Bleu pas toucher !"
Sinon tu s'ras rasé.

Refrain : Il y a les filles que l'on baise
Et celles chez qui on s'endort.
Il y a les filles qui vous plaisent
Et celles qu'on largue sans remords.
Il y a les filles que l'on saute
Par hygiène ou pour le sport.
Puis il y a celles qui vous passent la bague en or.

Maintenant que je suis Poil,
Sur tout's les mott's je m'installe.
Dans tout's les positions
Dieu que c'est bon
Je ne m'arrête plus.
Je me régale
Surtout de coït anal
La feuille de rose, à forte dose,
Me guérit d'mes névroses.

Je suis enfin comitard.
J'atteins le sommet de l'art.
Ma toge est un appât
Dessous, mon vit
Crache comm' un lama.
J'ai mon gros dard
Dressé comme un étendard.
Trop à l'étroit dans mon calebard,
Je décharg' de toutes parts.

Aujourd'hui je suis bourgeois
C'en est fini de tout ça.
Je suis casé, marié
Plus de pépées, fini de rigoler.
Mais quand mémé
S'endort devant la télé
Moi j'ai la trique, je m'astique
En pensant que j'les nique.