Les nanas de Léonard et les clodo : Cette av'nue-la

Air : "Cette année-là" (Claude François) et "Oh What a Night" (Four Seasons)

Cette av'nue-là
Je me souviens de la première fois
J'la descendais, j'n'la connaissais pas
Oh! Quelle av'nue cette av'nue-là!
J'n'sais pas pourquoi
Par des étudiants je fus abordé
Et de sale bleu c'est moi qu'ils ont traité
Je ne comprenais pas pourquoi.

C'est là
Que je subis mon premier Luigi... En public
Hé là!
J'ai compris ce que c'était un scar(e)

Cette av'nue-là
Borde un endroit que vous n'ignorez pas
Le foyer, vous n'y échappez pas
Quel abreuvoir cet endroit-là!
Mes années là
J'en suit sorti assez souvent bourré
Kriek, brune ou blanche, rien n'avait de secret
Oh! Quesque j'y ai guindaillé.

De là!
Je me traînais jusqu'à tous les TD... enivré
J'voulais
Que la nuit n'en finisse pas!

Cette av'nue-là,
Menait tout droit au kot des bleuettes
Et tous les soirs, je leur faisais leur fête
Oh! Quel foutoir, cette av'nue-là!
Cette av'nue-là,
Oh! Ça jamais je ne pourrais l'oublier
Car ma jeunesse c'est elle qui l'a marquée
Et dans mon cœur elle est gravée.

C'est là
Qu'à chaque St-V on brûlait tous les chars... dans le noir
Et nous
Les students on ne demandait qu'à boire!

Cette av'nue-là,
Il n'y en a qu'une, elle est à l'ULB
Sortant d'ici vous la reconnaîtrez
Sang aucuns doutes c'est Paul Héger
C'est tout